L’Inde est un pays offrant certains des plus beaux paysages au monde. Ses contrées constituent ainsi un excellent choix pour un voyage axé sur la nature. En effet, plusieurs sites naturels méritent le déplacement en Inde. En voici 4 que vous ne devriez surtout pas louper.

Le parc national de Rajaji

Localisé dans l’État de l’Uttarakhand, à 200 km de Delhi, le parc national de Rajaji figure parmi les sites d’intérêts à découvrir lors d’un voyage en Inde. Il s’agit d’une réserve animalière de plus de 800 km² où les passionnés des animaux sauvages seront certainement ravis.

La faune y est constituée de nombreuses espèces de mammifères, dont des éléphants et des tigres. On y trouve aussi des félins comme des panthères, des cervidés comme des chevreuils et des caprinés comme des gorals. À cela s’ajoutent des oiseaux qui compteraient plus de trois centaines d’espèces.

Le parc national de Jim Corbett

Toujours dans l’État de l’Uttarakhand, mais à proximité de la fameuse ville de Nainital, le parc national de Jim Corbett est une fierté de l’Inde. Fondé en 1936, il s’agit du plus vieux parc national du pays, néanmoins c’est aussi l’un des plus spectaculaires.

Sa grande particularité est incontestablement son charme authentique et la grande diversité de sa faune. Le parc national de Jim Corbett abrite notamment des éléphants, des cobras royaux, des tigres, des pangolins indiens, des renards volants, des antilopes Nilgaut, etc. Véritable site ornithologique, le site permet aussi d’observer environ 600 espèces d’oiseaux.

Le parc national de Dudhwa

Au sud-est du parc national de Jim Corbett, dans l’État de l’Uttar Pradesh, le parc national de Dudhwa est une occasion de découvrir une grande biodiversité. Au pied de l’Himalaya népalais, il se démarque par sa jungle luxuriante où cohabite un bon nombre d’animaux sauvages. On y trouve entre autres des tigres et des barasinghas.

Créé en 1977, le parc national de Dudhwa s’étend sur une superficie d’environ 49 000 hectares. Terre de prédilection d’oiseaux, il accueille près de 400 espèces d’oiseaux résidents et migrateurs. D’après les ornithologues, ces oiseaux migrateurs parcouraient près de 14 000 km pour accéder au site de Dudhwa.

Le parc national de Bardia

Niché dans la région de Terraï, le parc national de Bardia ou Bardiya est un magnifique site naturel qui est riche en surprises. Ancien terrain de chasse de la famille royale népalaise, il est réputé pour son écosystème extraordinaire. Couvrant près de 1 000 km², ce parc abrite pas moins de 800 espèces végétales des plus incroyables.

On y trouve aussi plus de 600 espèces animales. On peut citer entre autres des éléphants, des léopards, des rhinocéros, des tigres, etc. Ajouté à ces mammifères, il convient aussi de mentionner les dauphins du Gange, les différents reptiles et les nombreuses races d’oiseaux (plus de 400).