La pratique du surf nécessite une certaine aptitude physique et une bonne tenue psychologique. Ce sport exige un bon équilibre, de l’endurance, de la souplesse et bien sûr beaucoup de patience. Il est, effectivement, possible que l’on ait besoin à pratiquer encore et encore avant de pouvoir ramer en à contre-courant et de se lever correctement sur sa planche. On fera face à plusieurs obstacles. Il permet alors d’avoir plusieurs effets bénéfiques sur toute la santé. Zoom sur la question.

Le surf pour avoir une meilleure condition physique

Tout comme l’escalade, la marche à pied ou encore le ski, le surf nécessite de l’effort physique. Ce qui favorise l’entretien de l’organisme puisqu’on fait travailler non seulement ses muscles mais, pareillement son cœur et son gainage. En effet, on est face à toutes sortes de défis au niveau physique notamment le fait de ramer intensément pour prendre la bonne vague, de passer à la barre, de repartir au large, de tomber à l’eau et autres. Sans oublier que les sessions peuvent durer des heures. Bien que les efforts que l’on doit fournir pour la pratique de ce sport soient longs, ils ne sont pas intenses. Ce qui permet d’avoir une grande sensation de bien-être. Un sentiment qu’offrent les hormones du plaisir au sein de l’organisme, mais pas seulement! Les endocannabinoïdes produisent aussi ce même sentiment de plénitude.

Le surf pour renforcer le haut du corps

Dans la pratique du surf dans une école de surf en Bretagne, on est amené à rester allonger à plat ventre la majorité du temps en faisant des mouvements. Le travail physique dont il est question est la rame. C’est ce qui permet de passer à l’autre côté de la zone de déferlement. En matière de surf, il est question de survie. Ce n’est qu’au moment du take-off que l’on va monter sur sa planche en s’usant de ses épaules et de son dos de manière symétrique. Il est indispensable d’avoir un parfait équilibre. Toutes les parties de l’organisme doivent alors se mobiliser pour trouver le geste parfait à adopter en sollicitant toutes les couches musculaires. Si on veut garder une santé incomparable, il faudra avoir la meilleure posture.

La gestion de l’effort

En matière de surf, on apprend non seulement, à gérer son énergie, mais aussi son effort. Quand on est encore débutant, on en dépense inconsciemment afin de prendre un maximum de vagues. On se fatigue alors facilement et inutilement. Cependant, pour arriver à la fin de la session, l’idéale serait d’économiser sa force et son énergie. Il ne faudra être explosif que lors du take-off. Quand on aura acquis de l’expérience, on pourra maîtriser et réguler l’intensité des efforts qu’on dépense au cours de sa pratique. Il est probable que la vague que l’on prend soit trop vite ou trop grosse pour dépenser en puissance. L’idée est de prendre la bonne vague en temps et en heure. Il ne faut pas oublier de toujours améliorer sa coordination, de se vider la tête et de stimuler ses cinq sens.