Avec l’évolution constante du tourisme, le métier d’agent de voyage gagne de plus en plus de terrain parmi les entreprises commerciales. Ce secteur d’activité attire les entrepreneurs, car le fait de tenir le rôle d’intermédiaire de services entre les clients et les différents prestataires sur le marché du tourisme ouvre beaucoup de réseaux d’investissement. Les plus notables sont le secteur de l’hôtellerie, l’assurance, la location immobilière, etc.

Créer votre propre d’agence de voyages constitue de ce fait une opportunité d’investissement si vous avez les ressources adéquates. Mais il ne suffit pas de le dire pour lancer votre projet. Il existe en effet quelques étapes essentielles à suivre pour éviter que votre entreprise ne soit pénalisée par la loi.

Étape 1 – Évaluation du projet

L’idée du projet est le point initial de votre agence de voyages. C’est dans cette étape que vous analysez votre projet, sa conception et surtout sa validité dans le contexte actuel du marché. Votre analyse doit s’accompagner d’une réflexion stratégique concrète par rapport à votre situation.

Posez-vous les questions essentielles sur votre idée : qu’est-ce qui fait votre force ? Quelle est la particularité de votre projet ? Sur quelle stratégie de développement reposerez-vous votre entreprise ? Il est important d’évaluer la place que vous allez occuper dans ce secteur. C’est le moyen le plus efficace de pouvoir se démarquer dans un univers concurrentiel rude.

Etape 2 – Etablir votre business plan

Le business plans est une étape cruciale dans toute création d’entreprise. C’est le seul document qui vous permettra d’exposer votre stratégie d’entreprise auprès des investisseurs, à vos sponsors ou à votre banque, afin d’obtenir des ressources financières et des partenariats. Le plan de développement est aussi utilisé lors de la mise en place de nouvelles activités. De ce fait, il est important de le concevoir à l’avance afin d’anticiper tout éventuel obstacle à la création et au développement de votre agence de voyages.

Étape 3 – L’immatriculation et le statut juridique

Après avoir établi l’idée et la stratégie marketing de votre entreprise, il faut également penser à son statut juridique. Vous devrez tout d’abord vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) afin d’obtenir un extrait Kbis pour votre nouvelle entreprise. Après l’immatriculation, vous devez choisir la dénomination juridique de votre entreprise afin de spécifier le groupement de responsables de votre actif (EURL, SARL, SAS…)

En outre, en tant que professionnel dans le secteur du tourisme, votre société doit être immatriculée au registre des agents de voyage et autres opérateurs de la vente de voyage et de séjours. Elle permet de justifier que votre agence de voyages remplit les conditions prévues par le code du tourisme pour pratiquer cette activité. Étant donné que les opérateurs sur le secteur du tourisme sont en perpétuelle évolution, cette immatriculation supplémentaire doit être renouvelée tous les trois ans pour mettre à jour la liste de ceux qui sont toujours en activité.

La création d’une agence de voyages un chemin à gravir avec la concurrence. Surtout, n’hésitez pas à faire des enquêtes au préalable ou à demander des conseils auprès des consultants spécialisés dans le métier.