Atlantic City (New Jersey) n’est certes pas la plus grande ville des États-Unis, mais elle ne laisse personne indifférent, loin s’en faut. Un tel engouement pour Atlantic City s’explique aisément quand on sait que la ville compte pas moins de 12 casinos. Bâtie sur un site de lagunes, cette destination n’en finit pas de faire rêver les touristes désireux de tenter leur chance aux jeux. Nonobstant ses casinos, d’aucuns n’ont d’yeux que pour son port de plaisance.

À la faveur d’une ballade sur boardwalk, les promeneurs peuvent admirer un monument (érigé en 1922) commémorant les quelque 4 000 soldats qui ont perdu la vie au cours de la Première Guerre mondiale. Il faut savoir que le boardwalk s’étend sur 9 km. Cette promenade en bois longeant l’océan a été construite en 1870. Il est tout à fait possible de partir en vacances à Atlantic City sans mettre le pied dans un casino. Les centres d’intérêts qui sortent un tant soit peu de l’ordinaire sont légion pour peu que l’on se donne la peine de les trouver.

Balic Winery, un bien bel hommage à Bacchus

Ripleys-BelieveLes amateurs de bons vins seraient bien inspirés de visiter le vignoble Balic Winery dont les débuts remontent à 1966. Inspirée par la viticulture européenne, ce vignoble attire des cortèges de touristes à l’aide de dégustations gratuites (30 variétés de crus).

Le Ripley’s Believe It or Not Museum

Ce musée se révèle insolite à plus d’un titre et la meilleure façon de s’en convaincre est de le visiter. C’est l’occasion rêvée pour s’immerger dans cet univers quelque peu loufoque au sein duquel les visiteurs sont amenés à observer un veau à 2 têtes ainsi que la fameuse « femme loup » dont le visage est entièrement couvert de poils. Bien d’autres surprises plus ou moins déconcertantes attendent les visiteurs du Ripley’s Believe It or Not…

Hôtel et casino – les fondamentaux d’Atlantic City

S’il ne fallait retenir qu’un hôtel/casino à Atlantic City, ce serait incontestablement le Borgota. À la fois hôtel, casino et station thermale, le Borgota a pour thématique la Toscane (Italie). Sa construction a nécessité 1,1 milliard de dollars. Cet établissement vertigineux totalise 43 étages et son sommet culmine à 146 m. L’hôtel comporte 2 002 chambres et 11 restaurants gastronomiques. Sa station thermale s’étend sur 5 000 m². Quant à l’univers du jeu, sa superficie couvre 12 000 m². Ce qui différencie le Borgota de ses pairs, c’est qu’il cible une clientèle plus jeune (25/45 ans) et pour ce faire, la direction n’a pas lésiné sur les moyens avec 3 bars et 2 night-clubs. Ce casino pas comme les autres a un charme fou, il représente à merveille ce qui fait la fierté d’Atlantic City.