Une randonnée à la montagne est une occasion de passer de bons moments tout en dépensant moins. Mais avant de partir, il est indispensable de bien se préparer afin d’éviter les éventuels petits accidents.

La prévoyance : le secret d’un séjour réussi

Avant de partir en randonnée en montagne, deux types d’information sont indispensables : les conditions météo de la destination et le temps qu’il fera au fil de l’itinéraire de randonnée proprement dit. Pour s’informer sur les conditions du trajet, il est possible de se servir d’un topoguide qui va permettre d’avoir certaines informations sur la distance, l’existence des refuges, etc. Avec une simple carte, il est, toutefois, difficile de connaître les risques d’éboulement ou de crue, par exemple. Dans ce cas, il est conseillé de compléter les informations auprès de l’office du tourisme de la localité où l’on souhaite se rendre. Pour un séjour à la montagne pas cher dans un village de vacances, effectuez vos réservations beaucoup plus tôt, plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant la date de départ.

Il est indispensable d’appréhender le niveau de difficulté de l’itinéraire adapté à chaque membre de la famille, si l’on vient en petite troupe. C’est pourquoi il faut étudier à l’avance le dénivelé et la distance à parcourir ainsi que les conditions du terrain. C’est à partir de ces informations qu’il sera possible de déduire la durée du trajet et de préparer les bagages, notamment de bien jauger le poids de chaque sac.

Comme la randonnée en montagne nécessite un effort physique conséquent, tous les membres de la famille doivent s’y préparer en faisant quelques exercices au préalable.

Le sac de randonnée : un contenu adapté

Pour une randonnée, est-il plus convenable de voyager léger ou lourd ? En réalité, le sac à dos doit uniquement transporter les choses indispensables, ni plus, ni moins. Voici une liste non exhaustive de ce qu’il faut emporter :

  • Une carte montrant l’itinéraire
  • Un chapeau ou un couvre-chef pour se protéger du soleil en fonction de la météo. N’oubliez pas d’emporter d’autres accessoires contre l’insolation comme la crème solaire et les lunettes de soleil.
  • Un vêtement qui pourra vous protéger de la pluie. Le vêtement de type poncho est plus adapté.
  • Pour soigner les petits bobos éventuels, il faut toujours emporter une trousse de secours qui doit comprendre une paire de ciseaux, un pansement stérile, quelques médicaments, des lotions contre les piqûres d’insectes, etc.
  • Un téléphone portable pour appeler en cas de besoin.
  • Un appareil photo.

Habillement : pensez pratique et confortable

Pour partir en montagne, trois couches de vêtements sont requises. La première est celle qui est en contact avec la peau. Ce vêtement doit pouvoir se sécher rapidement pour éviter un effet de refroidissement après un long trajet. Le coton est ainsi à bannir. La deuxième couche de vêtement doit être respirante mais doit toutefois conserver la chaleur en cas de vent fort en montagne. La troisième couche de vêtement sera en même temps imperméable et coupe-vent. Dans tous les cas, il faut au moins penser à apporter un T-shirt respirant, un pantalon léger (pas de jean) et un bonnet.

Le choix des chaussures est tout aussi important lorsqu’il s’agit de randonner en montagne. Elles peuvent prévenir les chutes et les déséquilibres sur les montées. Mais leur fonction première est surtout la protection des pieds. Pour le choix des chaussures, il est ainsi conseillé de considérer les critères suivants :

  • Leur rigidité pour bien tenir le pied.
  • l’existence d’une tige haute qui protège la cheville et une partie du tibia.
  • la qualité de l’accroche de la semelle sur les rochers.
  • l’imperméabilité.